Blog GraydonGo - banner image | Faire des affaires en des temps incertains

Blog | Faire des affaires en des temps incertains


Les entrepreneurs devront toujours faire face à des facteurs indépendants de leur volonté. Pourtant, ils sont omniprésents et particulièrement radicals aujourd'hui. Ils découlent de la pandémie persistante et de la guerre entre la Russie et l'Ukraine, mais la crise climatique a également un impact majeur. Comment s'armer contre les conséquences de tels événements dans un tel contexte ?

Deux ans après que le coronavirus a frappé le monde avec une pandémie, la situation mondiale est plus incertaine que jamais. Cela est dû en partie aux conséquences économiques majeures de cette crise sanitaire, et en partie au conflit entre l'Ukraine et la Russie. L'approvisionnement de certains biens et matières premières est sous pression, les prix de l'énergie montent en flèche. Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses conséquences qui se font sentir dans de nombreux secteurs. Et puis il y a la crise climatique.

Cela ne fait que rendre le défi pour les entrepreneurs d'aujourd'hui encore plus grand. L'incertitude laisse sa marque sur les activités et la mesure dans laquelle elles peuvent être entravées. En tant qu'entrepreneur, cela vous maintient constamment en haleine. Après tout, vous ne savez pas quelles difficultés ou quels défis surgiront demain.

Par conséquent, il est logique de réfléchir aux moyens possibles de les gérer. Que faire si les prix de l'énergie augmentent encore plus fortement ? Comment éviter que la perte soudaine d'un fournisseur ne vous cause des ennuis ? Celui qui a un plan ne sait pas seulement quoi faire dans des circonstances difficiles, il profite également de la tranquillité d'esprit de savoir quoi faire ou comment agir.

Ne vous limitez pas à un seul fournisseur

La situation actuelle s'accompagne d'une grande incertitude pour de nombreuses entreprises. La façon dont cela se traduit pour leur continuité n'est jamais entièrement certaine. Certains peuvent avoir à faire face aux effets de blocages commerciaux ou à des transactions financières qui sont entravées.

Il est certain que la continuité de votre entreprise est également compromise si un tel acteur est confronté à des difficultés alors qu'il est un fournisseur crucial pour votre entreprise. Assurez-vous de toujours faire appel à plusieurs parties. Vous répartissez ainsi le risque et limitez votre dépendance à un seul fournisseur. N'attendez pas que les livraisons soient effectivement compromises, mais anticipez.

Examinez de plus près votre consommation d'énergie

Les prix sur le marché de l'énergie sont aujourd'hui soumis à de fortes augmentations. C'est le résultat du conflit entre la Russie et l'Ukraine. Pour d'innombrables entreprises, cela se traduit par une augmentation significative des coûts. Raison de plus pour regarder de plus près votre consommation d'énergie et rechercher s'il existe des possibilités de la limiter ou d'utiliser des alternatives moins coûteuses. Ce n’est donc pas nécessairementune interruption complète mais un changement. Opter soi-même en partie pour une alternative peut déjà faire la différence.

La redondance comme solution à l'augmentation globale des coûts

Quiconque souhaite se protéger contre les conséquences profondes de l'inflation ferait bien de garder à l'esprit le terme de licenciement. Cela revient à omettre ce qui est redondant, c'est-à-dire superflu. Pas de frais inutiles, pas d'achats inutiles. Dans ce cas, économiser autant que possible est votre devise en tant qu'entrepreneur. Idéalement, vous parvenez même à vous constituer des réserves pour vous armer contre des revers impossibles à prévoir ou à éviter.

Une entreprise avec des réserves est mieux lotie de toute façon. Elle peut prendre une raclée quand l'adversité survient. Aujourd'hui plus que jamais, il est important d'avoir cette résilience.

Plus d'entreprises feront faillite dans la période à venir

Récemment, le gouvernement belge a repris l'assignation à la faillite. En conséquence, 973 faillites ont été déclarées en mars, soit une augmentation de 50 % par rapport à la même période en 2021. La reprise étant encore incomplète et pas encore pleinement développée géographiquement, cette tendance devrait se poursuivre durant la période à venir.

Le nombre de faillites a également augmenté aux Pays-Bas depuis novembre, a rapporté le NRC début avril, bien qu'il n'ait pas des proportions aussi importantes qu'en Belgique. En mars de cette année, il y avait 160 entreprises, soit 22 % de plus qu'à la même période en 2021. Le fait que davantage d'entreprises fassent maintenant faillite est le résultat de la perte du soutien dans le cadre de la pandémie du coronavirus dans les deux pays.

Même si votre entreprise est en bonne santé, il est important de surveiller de près la santé financière de vos partenaires commerciaux les plus importants. Les rapports d'activité - également appelés rapports de solvabilité - restent l'outil privilégié pour garder une vision claire à ce sujet. Basés sur de multiples analyses et sources, ils donnent un aperçu de leur solvabilité. Ils vous aident à continuer à faire les bons choix. Non seulement pour passer des commandes supplémentaires, mais aussi pour savoir si le paiement d'avances présente un risque.